CLub Med et la Realité Virtuelle

La Réalité Virtuelle, nouvel alliée de poids pour Club Med

Outre l’avancée technologique qu’elle représente, la Réalité Virtuelle (plus communément appelée #VR) est très vite devenue un outil marketing précieux pour de nombreuses entreprises et organismes, en particulier dans le tourisme.

Depuis les premiers casques de réalité virtuelle installés dans les boutiques du Club Med dès mars 2016, en seulement 3 mois, l’intégralité de celles-ci en étaient équipées. Quel est l’intérêt ? C’est très simple : quelle meilleure publicité pour des voyagistes que de se transporter virtuellement ses futurs clients à l’endroit de leur rêve ? Il vous suffit d’enfiler un de ces casques et hop ! Vous visitez les hôtels, plages, restaurants et autres comme si vous y étiez.

Cet outil est également utilisé dans les opérations street marketing du groupe, et on vous laisse imaginer le succès qu’ont eu les images de Punta Cana et Cancun, diffusées au Canada, par moins 20 degrés !

La réalité virtuelle représente donc un pilier stratégique pour Julien Lebreton, Directeur communication & contenus International du Club Med. Ce sont déjà 15 films réalisés à ce jour, avec pour objectif de fin d’année d’en avoir fait 25 (sur 68 resorts au total). En parallèle, les vidéos et contenus proposés sur les réseaux sociaux par le Club Med génèrent beaucoup plus d’engagement.

Julien Lebreton explique lors du NextTourisme – conférence e-tourisme qui s’est déroulée à Paris le 18 mai 2017 –  que la réalité virtuelle représente un avancement dans l’expérience utilisateur. Cette expérience va permettre d’augmenter le trafic en boutique, de renouer un lien humain. En effet, même si cette technologie en soi est attirante pour les clients, « le nerf de la guerre, c’est le contenu, le story-telling et l’apprentissage que l’on peut faire sur ce contenu », précise Julien.

La réalité virtuelle représente donc bien plus qu’un simple outil technologique, c’est un véritable atout marketing. Non seulement cela attire les clients sur les lieux de vente, mais cela attire également des prospects et partenaires commerciaux lors de salons commerciaux, et leur procure donc une grande visibilité.

Cependant, même si l’engouement est au rendez-vous pour le Club Med, l’impact sur les ventes est encore incertain car le casque Samsung Gear VR n’est pas équipé d’outils de tracking de conversion. Toutefois, la firme compte bien remédier à cela, car elle a déjà pour projet de développer un outil de tracking afin de pouvoir avoir un aperçu un peu plus concret de ce qu’apporte réellement la réalité virtuelle en terme de ventes, notamment de conversion.

Une chose est sûre, la réalité virtuelle est convoitée par de nombreuses entreprises, et particulièrement dans le secteur de l’hôtellerie, reste à savoir qui saura tirer son épingle du jeu !